Consulter notre site d'annonces :Offres d'emplois

CHASSEUR DE TALENTS & CONSEIL EN DIGITALISATION RH

Chercher plus loin, recruter ailleurs, prendre de l'avance...

Nos Actualités

Accueil Articles Comment intégrer des experts data au sein d’une DSI ?

Comment intégrer des experts data au sein d’une DSI ?

En Février, Wild Wild Search a organisé une table ronde autour d’un Management Case : comment intégrer des experts data au sein d’une DSI ?,  Un VP IT d’un très grand groupe international de vins et spiritueux nous a expliqué les enjeux auxquels il a été confronté. Il partageait son expérience et échangeait avec des directeurs de ressources humaines et DSI de grands groupes de la distribution, des objets électroniques, des médias , des loisirs.

En voici quelques points majeurs :

L’entreprise vit une profonde transformation de son business model dans la mesure où elle évolue du BtoB au BtoC. Jusqu’à présent, les ventes se faisaient de manière indirecte via des structures comme des hôtels, restaurants, cafés, supermarchés, grossistes ou duty free par exemple. Aujourd’hui, l’entreprise doit déployer une approche davantage centrée sur le consommateur, notamment pour répondre à l’explosion du e-commerce et à des tendances comme le ‘hometainment’ (qui correspond au retour de la maison comme lieu de convivialité avec des chefs à domicile par exemple).

 

Ce changement a des implications en matière de collecte et d’analyse de data, par exemple pour monétiser de nouveaux services ou transformer des processus. Il importe donc pour l’entreprise de recruter des compétences et de se réorganiser pour activer et exploiter au mieux les données existantes. Sur le volet de la business intelligence, cela implique par exemple de ne plus se limiter à un traitement à posteriori d’une data essentiellement financière, mais d’investir également sur des solutions prédictives.

 

La démarche de l’entreprise consiste à partir de la définition de use cases. Ainsi, ils ont par exemple constaté que beaucoup de données concernant leurs clients (bars et restaurants ) se trouvait sur les réseaux sociaux. La mise en place de solutions à même de récupérer toutes les données recherchées a permis de dégager du temps aux commerciaux qui ont dès lors pu se concentrer sur des tâches de prospection et de business. Pour identifier ces use cases de façon proactive et mettre en place des solutions pertinentes, l’enjeu du recrutement de talents experts mais aussi ouverts est crucial. Par ailleurs, il y a un enjeu d’attractivité : il n’est pas évident de faire venir des experts issus des pure players, notamment car la culture de ce type de structures est très différente de celle des grands groupes historiques. Enfin, au-delà du recrutement, il importe d’intégrer ces talents aux entités métiers pour éviter par exemple qu’un CDO ne se retrouve isolé des fonctions marketing.

 

L’Internet des Objets constitue l’un des grands sujets suivis par le groupe. La possibilité que chaque bouteille devienne un point de contact avec le client constitue une manne de data colossale et ouvre de nouveaux horizons en matière de gestion de la relation client, de traçabilité des bouteilles… Mais ces nouvelles opportunités business s’accompagnent de nouvelles questions, notamment juridiques pour tout ce qui concerne le traitement des données personnelles des consommateurs finaux.